1/8
FAMILY TREE

Des chercheurs de l'université de médecine Tufts à Boston (Etats-Unis) ont entrepris des expériences prouvant qu'un stress social subi par un animal de 1 ère génération peut retentir sur le comportement de ses descendants. Serait-ce une démonstration chez la souris de cette observation récurrente effectuée chez l'homme par les psychiatres et psychologues? Un stress subi par un individu jeune, même sans conséquences visibles, peut-il retentir sur la santé psychique de ses enfants, petits-enfants voire de ses arrière-petits-enfants comme un « non-dit » familial ? Selon cette étude le mode de transmission est très inégalitaires. En effet, ce sont les générations femelles les plus atteintes de signes d'anxiétés et de dispositions sociales défectueuses.

 

Cette étude m'a interrogé sur les liens du sang, les histoires transmises de génération en génération et les secrets de famille. Ces choses troubles et fugaces qui n’ont pas de nom mais qui pèsent inconsciemment sur la femme comme un poids à porter qui ne serait pas le sien. J'ai voulu remonter le temps tel une archéologue pour raconter ma destinée génétique en utilisant mes photographies de famille. Je me les suis réappropriées grâce aux techniques du dessin, du collage, des encres... J’arrache à l’oubli quelques gestes, quelques images, quelques mots... Il s’agit de faire quelque chose avec une expérience non tangible.

« Ce que j’essaie de vous traduire est plus mystérieux, s’enchevêtre aux racines mêmes de l’être, à la source impalpable des sensations ».

J. Gasquet , Cézanne.

Researchers at Tufts Medical University in Boston (USA) have undertaken experiments proving that social stress experienced by a 1st generation animal can affect the behaviour of its descendants. Could it be a demonstration in mice of this recurrent observation made in humans by psychiatrists and psychologists? Can a stress suffered by a young individual, even without visible consequences, affect the psychological health of his children, grandchildren or even great-grandchildren as a family "unspoken"? According to this study, the mode of transmission is very unequal. Indeed, the female generations, are the most affected by signs of anxiety and defective social dispositions.

This study questioned me about blood ties, intergenerational stories and family secrets. These troublesome and fleeting things that have no name but which unconsciously weigh on women as a burden to bear that would not be their own. I wanted to go back in time like an archaeologist to tell my genetic destiny using my family photographs. I reappropriated them thanks to the techniques of drawing, collage, inks... I wrestle some gestures, some images, some words from oblivion... It is about doing something with an intangible experience.

"What I am trying to convey to you is more mysterious, entangled in the very roots of being, in the impalpable source of sensations".

J. Gasquet, Cézanne.





 

 

© 2017 by Gaëlle Abravanel

 

Toutes les photographies et éléments contenus dans ce site Internet sont protégés par le droit national et international de la propriété intellectuelle. Ces éléments sont la propriété exclusive de Gaëlle Abravanel. Sauf autorisation préalable et écrite, vous ne pouvez procéder à une quelconque reproduction, représentation, adaptation, traduction et/ou transformation partielle ou intégrale, ou un transfert sur un autre site web de tout élément de ce site Internet. Le non-respect de cette interdiction constitue un acte de contrefaçon engageant vos responsabilités civile et pénale.